Jeux
phil ruffins portrait

Le propriétaire de Treasure Island cherche à acheter sur le Strip de Las Vegas

Treasure Island a un vif intérêt pour l’achat de propriétés sur le Strip, révèle son propriétaire alors qu’il vient à peine de finir de célébrer le lancement de La Fiesta Casino sur le marché français.

Le propriétaire de Treasure Island, Phil Ruffin, est intéressé pour acheter des propriétés appartenant à Caesars Entertainmet Corp, a révélé l’homme d’affaires du Colorado au Review-Journal de Las Vegas.

La nouvelle de l’intérêt de M. Ruffin pour l’expansion de son portefeuille d’hôtels et de casinos est arrivée alors que le plus grand actionnaire du Strip de Las Vegas, l’investisseur activiste new-yorkais Carl Icahn, a annoncé à la presse qu’il souhaitait vendre une partie de ses propriétés.

M. Ruffin a dit qu’il est particulièrement intéressé pour acheter des propriétés de Caesars sur le Strip de Las Vegas. Le catalogue de la société comprend entre autres son centre de villégiature phare, Caesars Palace, ainsi que Harrah’s et Paris.

M. Ruffin a révélé qu’il pourrait payer un milliard de dollars en espèces et s’endetter encore plus pour une propriété de César sur le Strip, si le géant du jeu et de l’hôtellerie succombe aux pressions de son principal actionnaire.

Le propriétaire de Treasure Island a poursuivi en expliquant que Caesars a « de bons emplacements et qu’il est très intéressé ». M. Ruffin a ajouté que son entreprise n’a pas de dettes, ce qui signifie qu’elle peut « emprunter beaucoup d’argent si elle trouve la bonne affaire ».

L’homme d’affaires du Colorado est optimiste et pense qu’il peut emprunter jusqu’à six fois les liquidités d’une propriété qui pourrait l’intéresser. Il a également noté que les propriétés du Strip dont les flux de trésorerie annuels se situent entre 200 et 300 millions de dollars sont très intéressantes pour son portefeuille.

casino strip vegas

Une propriété de Caesars sur le Strip pourrait être évaluée à au moins 2 milliards de dollars

Selon Barry Jonas, analyste de SunTrust Robinson Humphrey, les casinos du Strip devraient pouvoir se vendre pour un montant équivalent à au moins 10 fois leur cash flow annuel. Cela signifie que M. Ruffin pourrait devoir payer au moins 2 milliards de dollars pour un complexe de Caesars dans l’un des centres de casino les plus populaires au monde.

Le propriétaire de Treasure Island, qui a une fortune estimée à 3 milliards de dollars, a bon historique d’achats opportuns de propriétés sur le fameux Strip de Las Vegas. En 1997, le promoteur immobilier du Colorado a acheté le New Frontier Hotel pour environ 165 millions de dollars et l’a vendu en 2007 pour 1,2 milliard de dollars. La vente a eu lieu un an avant que la grande récession ne frappe Las Vegas (et le reste du monde), provoquant des perturbations catastrophiques dans le casino et les marchés immobiliers de Sin City.

La vente opportune du New Frontier Hotel a fait de M. Ruffin l’une des rares personnes à avoir de l’argent comptant sur le Strip à l’époque. L’homme d’affaires a pu acheter Treasure Island de MGM Resorts International à la fin de 2008 pour 775 millions de dollars. La transaction a en parti sauvé MGM de la faillite.

M. Ruffin n’a pas été le seul acheteur potentiel à avoir manifesté son intérêt pour les propriété du géant des casinos qui exploite actuellement plus de 50 propriétés sur quatre continents. Il est apparu récemment que l’opérateur de casinos du Nevada, Eldorado Resorts, s’est vu accorder l’accès aux données financières de Caesars et que la société envisageait une fusion avec son principal homologue.

Le milliardaire texan et propriétaire de la chaîne de casinos Golden Nugget, Tilman Fertitta s’est également déclaré intéressé par Caesars. L’homme d’affaires s’est approché de la centrale du casino l’automne dernier, mais son offre a été rejetée.